LE PETIT FOOTBALLEUR

"Moi, quand j's'ra grand !" pastel sur  Canson

Il avait lâché son ballon.

Epuisé d'avoir tant couru,

Il s'était assis d'un bond,

Dans le fauteuil tout décousu.

Les jambes ballantes, il riait.

J'ai marqué deux buts !

Criait-il à sa mère

Qui préparait son goûter ;

Et quand je s'ra grand,

Je f'ra comme mon frère :

Je s'ra footballeur,

Moi, quand j'aura vingt ans !

Il plissait ses petits yeux rieurs,

D'un air malin, attendrissant.

Epuisé d'avoir tant couru,

Il s'endormit brusquement

Dans le fauteuil tout décousu.